Historique

 

A.S.B.L. Home le Foyer

Bref Historique

 

En 1972, les régions de la Basse-Sambre et de Gembloux étaient dépourvues d'infrastructures pouvant accueillir ou mettre au travail les personnes handicapées, la seule ASBL existante « Les Chamois », située à Grand-Manil étant en liquidation.

Devant cette double situation, d'une part reprendre en charge les personnes hébergées par l'ancienne ASBL, et d'autre part pourvoir la région en infrastructures répondant aux besoins de la population, une nouvelle ASBL fut constituée sous l'impulsion et l'aide des pouvoirs publics provinciaux et communaux.

Le 1er juillet 1972, subsidié, par le Fonds 81, le home « Le Foyer » était ouvert pouvant accueillir 60 adultes handicapés mentaux travailleurs, en priorité les hommes hébergés aux « Chamois » . Ces adultes travaillaient à l'atelier protégé « Les Dauphins » à Gembloux.

Vers 1976-77, la question d'une prise en charge occupationnelle est apparue car plusieurs résidents ont été confrontés au chômage. La nécessité d'un passage d'une activité de production rémunérée à une activité non rémunérée et valorisante était réelle.

 

 

Pour l'avenir, un passage vers la mixité

Aujourd'hui, dans un souci de normalisation et de recherche d'épanouissement, le home « Le Foyer » s'oriente vers un accueil mixte. Ce nouveau choix s'enracine dans plusieurs constats :

 

- les résidents du home côtoient fréquemment des hommes et des femmes lors d'activités extérieures et sont enthousiastes à l'idée de telles rencontres,

- ceux qui ont l'occasion de partir en vacances avec des organismes extérieurs connaissent la mixité et l'apprécient,

- les résidents du home émettent des demandes en termes de vie affective, relationnelle et sexuelle,

- les résidents les plus jeunes ont grandi dans des structures mixtes et déplorent d'être accueillis en tant qu'adulte dans un home n'hébergeant que des hommes.

 

Si en 1972, il était tout à fait logique d'ouvrir un home pour hommes uniquement, aujourd'hui, il nous est donc apparu q'un passage à la mixité pouvait améliorer la qualité de vie des résidents, leur bien-être au quotidien ainsi que leur intégration au sein de la société.

 

 

 

 

C'est ainsi que dans les années 1980, une deuxième structure a vu le jour : le centre occupationnel. L'infrastructure du bâtiment étant suffisamment grande que pour être scindée en deux, les résidents ont alors pu bénéficier des deux services sans être délocalisés.

En 1994, ces deux structures ont été agréées et subsidiées par l'Awiph (Agence wallonne pour l'intégration des personnes handicapées) : le SRNA accueillant 28 personnes, le SRA accueillant 32 personnes.

Par ailleurs, au début des années 1980, une démarche vers l'autonomisation a été entreprise pour des résidents qui ont quitté le home pour vivre en autonomie avec l'aide du service d'accompagnement « Saphemo ».

Aujourd'hui, les données économiques ainsi que l'âge plus avancé des résidents ne permettent plus aux bénéficiaires de travailler en ETA. L'organisation même des temps d'activités de jour nécessitent une adaptation en fonction des rythmes de chacun. Certains jeunes résidents sont à la recherche d'activités adaptées à leur dynamisme et souci d'insertion socio-professionnelle, d'autres plus âgés cherchent la quiétude .

En 2015 : ouverture d'une aile "Service de Logement Supervisé" qui acceuille trois nouveaux résidents Ce service sert de transition entre une vie en communauté au home vers une complète autonomie.

 

OUR HISTORY

 

Lorem ipsum dolor.

Lorem ipsum dolor sit potenti at torquent dui augue nunc mattis, totam ante volputate.

 

Lorem ipsum dolor.

Lorem ipsum dolor sit potenti at torquent dui augue nunc mattis, totam ante volputate.

 

OUR VISION

 

Lorem ipsum dolor sit potenti at torquent dui augue nunc mattis, totam ante volputate curabitur.

 

Lorem ipsum dolor sit potenti at torquent dui augue nuncat amet mattis, totam ante est volputate curabitura imperdiet vestibulum in suspendisse nec odiosa mollis fusce est tempor.

USEFUL INFO

 

Lorem ipsum dolor sit potenti at torquent dui augue nunc.

  • Mattis totam est vulputate
  • Curabitur imper vestibulum
  • Sem pede ut dolor
  • Suspendisse duis nibh sit
  • Laoreet vitae enim odio id